Le parcours en AMP

Le cadre légal

Arrêté du 3 août 2010 modifiant l'arrêté du 11 avril 2008 relatif aux règles de bonnes pratiques cliniques et biologiques d'assistance médicale à la procréation.

Ainsi, l'accès à l'AMP, en France, est autorisé pour les personnes vivantes hétérosexuelles, en couple, et pouvant apporter la preuve d'une communauté de vie.

Une limite d'âge de la femme de 43 ans révolus conditionne la prise en charge par la sécurité sociale. Dans ces conditions, cette dernière prévoit le remboursement des frais de l'AMP pour 6 tentatives d'insémination intra-utérine et 4 tentatives de fécondation in vitro (avec ou sans ICSI) suivies de transfert.

Cependant, l'équipe médicale se réserve le droit de limiter ce nombre de tentatives en fonction de l'estimation des chances de grossesse offertes au couple.

La première consultation

La première consultation avec le gynécologue est très importante. Elle a pour objectif de déterminer la ou les causes de l'infertilité. La présence des 2 membres du couple est indispensable.

A l'issue de cette première consultation, le gynécologue oriente les investigations complémentaires afin de déterminer le plus précisément possible la cause d'infertilité, mais également de préparer la prise en charge thérapeutique.

La consultation d'andrologie

Afin de compléter le bilan, le gynécologue référent peut orienter si besoin le patient vers un andrologue, médecin spécialisé dans la fertilité masculine. Ce dernier détermine alors de façon très précise l'état de fertilité du patient et peut être amené à compléter le bilan masculin.

La commission pluri-disciplinaire

Le bilan complet d'infertilité étant réalisé, le gynécologue référent du couple présente le dossier médical en commission pluridisciplinaire. Ainsi, gynécologues médicaux et obstétriciens, biologistes médicaux et andrologues déterminent la stratégie de prise en charge du couple, tout en tenant compte des risques encourus.

Vers le haut

Prise en charge en insémination

Les étapes clés de toute prise en charge en insémination sont :

1. Constitution d'un dossier d'AMP au laboratoire du Cantin à Lens : avant tout début de stimulation ovarienne pour insémination, il est indispensable d'établir un dossier, et de donner votre consentement à une prise en charge en AMP. Vous êtes reçus par une infirmière spécialisée en AMP, sur rendez-vous au laboratoire du Cantin à Lens. Pensez à apporter les documents décrits dans la liste des documents pour un entretien biologique en AMP. Les sérologies virales (hépatite B, hépatite C, HIV, et syphilis), peuvent ainsi être réalisées. A chaque insémination, nous vous demanderons de signer un consentement en vue d'une insémination intra-utérine ;

2. La stimulation ovarienne avec monitorage échographique et biologique : les échographies sont réalisées par votre gynécologue référent. Le suivi biologique peut être réalisé dans l'ensemble de nos laboratoires ;

3. Le jour de l'insémination : dès que vous avez connaissance de la date de votre insémination, il est impératif de prendre rendez-vous au laboratoire du Cantin à Lens, pour un recueil de sperme en vue d’une insémination intra-utérine. Un délai d'abstinence de 2 à 7 jours est à respecter, sauf indication contraire de votre gynécologue. Ce recueil a toujours lieu le matin. 1 à 2 heures après celui-ci, la préparation spermatique est disponible au laboratoire, et peut-être emmenée pour votre rendez-vous chez votre gynécologue qui procédera à l'insémination ; 

4. Réalisation d'un dosage de béta-HCG : 14 jours après l'insémination, vous réaliserez un dosage sanguin de béta-HCG.

Il est impératif de vous munir de votre pièce d'identité, qui sera contrôlée systématiquement au moment du recueil et du retrait de la préparation spermatique. Merci de vous munir également de votre ordonnance.

Cas particuliers du don de spermatozoïdes : cliquez ici.

Vers le haut

Prise en charge en fécondation in vitro avec ou sans ICSI

Réunion d'information des couples : une conférence d'information a lieu plusieurs fois par an au CH de Lens. Il est indispensable que le couple ou un des membres du couple y assiste avant toute prise en charge.

En savoir plus sur les réunions d'informations des couples prévues en 2017.

1. Entretien avec un biologiste médical : dès validation de votre dossier par la commission pluri-disciplinaire, il est indispensable d'établir un dossier d'AMP. Vous êtes reçus par un biologiste d'AMP, sur rendez-vous au laboratoire du Cantin à Lens (Dr Descamps et Dr Meyer) ou au laboratoire d'Arras (Dr Piérard). Les sérologies virales (hépatite B, hépatite C, VIH et syphilis) peuvent ainsi être réalisées. A chaque tentative de FIV ou d'ICSI, nous vous demanderons de signer un consentement ;

2. La consultation d'anesthésie, obligatoire pour la ponction ovarienne ;

3. La stimulation ovarienne avec monitorage échographique et biologique : les échographies sont réalisées par votre gynécologue référent. Le suivi biologique peut être réalisé dans l'ensemble de nos laboratoires ;

4. Le jour de la ponction : Vous êtes attendus en couple le jour de la ponction dans le service d'AMP du CH de Lens, vers 7H00 du matin. Madame doit être à jeun et ne porter aucun bijou, ni maquillage. Monsieur doit avoir respecté un délai d'abstinence de 2 à 7 jours. La sortie est autorisée généralement dans l'après-midi, sous réserve de l'examen médical de sortie ;

5. Le jour du transfert d'embryon : le laboratoire de biologie de la reproduction du CH de Lens vous contactera, le jour présumé du transfert, à partir de 8h30. Nous vous confirmerons alors si le transfert embryonnaire peut avoir lieu et vous indiquerons l'horaire de transfert ;

6. Réalisation d'un dosage de béta-HCG : 14 jours après le transfert embryonnaire, vous réaliserez un dosage sanguin de béta-HCG.

Il est impératif de vous munir de votre pièce d'identité, qui sera contrôlée systématiquement au moment de la ponction et du recueil de sperme, ainsi que le jour du transfert d'embryon(s). 

Cas particuliers du don de spermatozoïdes : cliquez ici

Vers le haut

Prise en charge en transfert d'embryon(s) congelé(s)

Le matin du transfert d'embryon congelé, le laboratoire vous appellera pour vous confirmer le transfert embryonnaire et l’heure de transfert prévu.

Nous vous remercions de vous assurer que les numéros de téléphone communiqués lors de l’entretien biologique sont toujours d’actualité. La présence des 2 membres du couple est obligatoire pour tout transfert d'embryon congelé. Merci de vous munir de vos pièces d'identité.

Un soutien permanent

Votre gynécologue référent est votre interlocuteur privilégié tout au long de votre démarche d'AMP. Cependant, l'ensemble de l'équipe d'AMP reste à votre disposition. 

Un psychologue est à votre écoute en cas de besoin, ainsi qu'un tabacologue, qui peut vous soutenir dans la démarche d'arrêt du tabac.

Vers le haut